Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » Pourquoi parler de PNL dans un cursus de sophrologue ?

Pourquoi parler de PNL dans un cursus de sophrologue ?

La PNL, ou programmation neuro-linguistique, est une thérapie brève, qui aide à mobiliser nos ressources internes, et à utiliser nos sens, dans le but de développer des comportements de réussite. Cette méthode est intéressante à enseigner dans un cursus dédié à la sophrologie, car elle facilite la mise en relation et l’alliance sophronique.

La PNL : des outils pour le sophrologue

L’Ecole française de Sophrothérapie propose dans ses cursus de formation un module consacré à la PNL (Module 2). Le stagiaire apprend les principes de base et les techniques de cette méthode : méta-modèle, recadrage, dissociation, canaux sensoriels (VAKOG), calibration, synchronisation, puissance du langage non verbal, et niveaux logiques. L’EFDS considère que la PNL permet au sophrologue de faciliter la mise en place de la relation d’aide avec la personne en demande et prépare parfaitement le module suivant sur l’anamnèse

La PNL donne des outils aux futurs praticiens, en s’intéressant avant tout aux réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements. Cet ensemble de techniques tend à améliorer la perception que nous portons sur nous-mêmes et sur autrui. La PNL favorise aussi la verbalisation d’un objectif concret à atteindre, l’un des principes incontournables pour un sophrologue, qui, à partir de cet objectif, décline une méthode à appliquer dans un temps limité. Elle permet surtout la programmation et la reproduction de ses propres modèles de réussite pour surmonter ses problèmes, ses angoisses, son stress.

Rôle de la PNL dans l’alliance sophronique

L’alliance sophronique désigne la relation d’aide spéciale qui s’instaure entre le sophrologue et la personne en demande.

Il est important de déployer l’alliance sophronique dans un climat de confiance, d’échanges, et d’empathie. Conscient de ses limites, le praticien se mue en passeur plus qu’en directeur, afin d’être le plus juste possible et d’être dans la réalité objective.

A ce titre, la PNL constitue une aide précieuse en sophrologie, car l’alliance, nouée entre un sophrologue et un client, n’est pas éternelle. La sophrologie est une thérapie brève comme la PNL, et la relation d’aide entamée est vouée à la rupture. C’est un principe essentiel, qui fait partie de l’éthique du professionnel. Cette alliance n’est pas non plus hiérarchique, comme peut l’être celle entre son médecin et son patient, ou un maître et ses élèves. Certes, le sophrologue dispose d’un savoir qu’il doit transmettre à la personne. Mais ce savoir doit être à la disposition de cette dernière pour qu’elle puisse poursuivre le travail engagé, c’est-à-dire changer ce qu’elle veut changer en toute autonomie. La PNL offre un panel d’exercices à reproduire facilement pour la personne. D’ailleurs, les clients, sollicitant les connaissances et le savoir d’un sophrologue, se montrent ravis par cette technique, surtout lorsqu’ils viennent dans une certaine urgence pour obtenir des résultats tangibles rapidement.

Pour mieux connaître nos formations afin de devenir sophrologue certifié, pensez à nous contacter : contact@efds-sophrologie.fr

30 septembre 2016|