Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » Le sophrothérapeute EFDS

Le Sophrothérapeute EFDS®

L’École Française de Sophrothérapie (EFDS®) met à votre disposition un cursus de spécialisation afin de devenir Sophrothérapeute. Il s’agit d’apporter aux stagiaires une double compétence : la saisie des bases fondamentales de la psychologie humaine, et l’acquisition des outils destinés à la relation d’aide.

Une double compétence : pour quoi faire ?

L’EFDS® conçoit l’exercice de sophrothérapie comme une démarche d’aide vis-à-vis du client, afin que cette personne en demande parvienne à s’émanciper des traumatismes vécus, tout en lui dévoilant les énergies renfermées qui vont lui permettre d’accéder à un mieux-être intérieur.
Pour cela, nos cursus de spécialisation mobilisent le savoir-faire issu de la psychologie humaine, ainsi que diverses techniques compatibles provenant de la sophrologie, de la psychothérapie, et de la psychanalyse.

Puiser en soi pour aller vers l’autre

Lors de la relation d’aide, le sophrothérapeute va orienter le client vers une meilleure compréhension de lui-même, grâce à l’application des techniques dites de transformations psycho-émotionnelles. C’est par cette étape d’analyse, que l’on souhaite atteindre et obtenir le changement escompté. En ce sens, la sophrothérapie est une démarche de rencontre de soi et de l’autre.
Les transformations psycho-émotionnelles sont accessibles à travers l’écoute attentive et précise du corps. Des sensations aux émotions, en passant par la mémorisation, de nombreux cheminements internes relient l’actualité du présent à celle du passé. Les ressources inexploitées, externes comme internes, sont autant d’atouts, pour recouvrer une harmonie du corps, aujourd’hui disparue, ou vacillante.

S’intéresser aux trois dimensions d’une personne

Psychologique, physique, ou existentielle, l’approche prônée par l’École Française de Sophrothérapie touche aux trois dimensions de la personne. Laisser une des dimensions de côté freine voire empêche de retrouver un épanouissement harmonieux, d’où la mise en place d’une formation axée sur chacun de ces trois aspects.
Les outils, qui vont permettre au futur pratiquant d’aborder la relation d’aide avec toutes les cartes en main, sont nombreux. On citera pêle-mêle la sophrologie, la relaxation, la P.N.L. la thérapie de soutien, l’analyse transactionnelle, la thérapie holistique, ou encore, la psychanalyse Jungienne.
Retenons toutefois que la sophrothérapie est conçue comme une méthode complémentaire à la médecine traditionnelle, et n’a strictement aucune vocation à la remplacer.

Des modules obligatoires et des spécialisations

En assimilant une double compétence, le futur praticien s’offre des conditions idéales pour s’engager, dès le départ, dans la relation d’aide. Le stagiaire peut même sélectionner une spécialité qui lui tient à cœur, et pour laquelle il souhaite être parfaitement opérationnel. Cela va de l’enfance à l’oncologie, en passant par la sexualité par exemple.
La formation développée par l’EFDS comprend un tronc commun, sous forme de modules obligatoires qui constituent le cursus de base. Le futur praticien se confronte à la sophrothérapie, à la psychopathologie, aux thérapies comportementales cognitives, et à l’analyse transactionnelle.
Les modules de spécialisation sont à piocher parmi les thématiques suivantes : psychologie, sexualité/couple, enfant, psychanalyse/rêve éveillé, accompagnement de fin de vie, conseil en image, coaching, hypnose. Ces spécialisations permettent aux stagiaires de déterminer pour quel public il a envie d’intervenir, tout en affichant une identifié professionnelle propre.

Si vous êtes intéressé par une formation EFDS pour devenir sophrothérapeute, n’hésitez pas à nous contacter.

Sébastien BORCHI- Directeur EFDS-EFDP

Découvrez notre formation de sophrothérapie

24 avril 2016|