Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr

La sophrologie s’invite dans l’entreprise : l’intérêt de la sophrologie en milieu professionnel

De la montée du stress à la pression de l’organisation open-space, de l’épuisement (burn-out) à l’ennui (bore-out), de l’angoisse d’être licencié ou placardisé à la difficulté de concentration : les problèmes en milieu professionnel sont pluriels et délicats à résoudre. La prévention des risques psycho-sociaux dans l’entreprise est d’ailleurs une politique prioritaire pour les Ressources Humaines et la sophrologie y trouve toute sa place.

Sophrologie et milieu professionnel

Le milieu de l’entreprise est une source d’angoisses et d’anxiété pour nombre de collaborateurs, depuis le salarié lambda au cadre ou au chef d’entreprise. Personne n’est à l’abri d’un surmenage, de tensions conflictuelles ou de baisse de motivation. La sophrologie est une technique accessible à tous qui joue notamment sur la recherche d’un lâcher-prise, synonyme de prise de recul sur les événements perturbateurs.

Ce type de relation d’aide constitue une thérapie brève basée sur des techniques de respiration. Des exercices de contraction et de décontraction musculaires ou encore de visualisation d’images positives. Le but est de permettre à la personne en demande de retrouver un équilibre perdu ou durement mis à mal à cause des problèmes liés à la vie professionnelle. La sophrologie a déjà fait ses preuves pour faire regagner aux salariés de la confiance en eux, mieux gérer leurs émotions et faire face aux situations de stress inhérentes à la vie en entreprise.

Petit à petit la sophrologie fait son nid dans l’entreprise

La sophrologie demande aux thérapeutes et aux praticiens un réel effort de pédagogie pour capter l’attention des DRH. Ils doivent expliquer en quoi la sophrologie peut être utile et bénéfique pour un salarié. Or, un salarié qui va bien et qui a le moral est une valeur ajoutée indéniable à la vie et au dynamisme de l’entreprise.

Les salariés sont déjà plus ouverts sur la question, car ils sont demandeurs d’outils pour améliorer leur vie au travail. Les séances de massage, de détente et de relaxation en entreprise foisonnent désormais. La sophrologie fait partie intégrante de la politique de l’entreprise dans le cadre de la prévention des risques psycho-sociaux. Malgré tout, les PME et les TPE ne disposent pas toujours des budgets ou de la place disponible pour organiser les exercices de sophrologie, contrairement aux grands groupes qui multiplient les options en la matière.

Impliquer le plus de monde possible

Faire appel à un sophrologue en entreprise est l’occasion pour les ressources humaines de sonder les différents acteurs de la société : comité d’entreprises, représentants du personnel, médecine du travail et le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Cette fenêtre de tirs est parfaite pour faire remonter les malaises éventuels et déterminer une vraie stratégie en fixant des objectifs collectifs en fonction des attentes exprimées. Le sophrologue en déduira d’autant plus facilement les séances et les exercices à mettre en place.

L’intervention du thérapeute peut même se faire dans le cadre de la formation professionnelle à condition que les ateliers participent au développement professionnel (gestion du stress, motivation, confiance en soi, etc.). En revanche, la relaxation pure n’ayant aucune vocation pédagogique ne peut s’insérer dans un projet de formation professionnelle. Sachez que certains sophrologues possèdent un agrément et un numéro de formation, ce qui permet de faire prendre en charge les ateliers par des organismes paritaires.

Nous proposerons très prochainement une spécialisation « entreprise » pour sophrologue.

Restez à l’écoute ^^

Sébastien BORCHI

2 novembre 2018|