Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » La sophrologie au service de la performance

La sophrologie au service de la performance :

 

Si la sophrologie possède des vertus thérapeutiques, il n’est pas nécessaire d’aller mal pour la pratiquer et en récolter des bénéfices.

La sophrologie, de par les différents outils qu’elle dispense, permet d’améliorer ses performances.

Qu’il soit question de performances sportives, artistiques, professionnelles ou encore, relationnelles, la sophrologie permet d’accéder à son plein potentiel.

Une approche mentale :

Le recentrage corporel vécu au travers de l’expérience sophronique, permet de se défaire des filtres et limitations qui embrument nos capacités d’attention, de mémorisation, d’observation, d’analyse et de réflexion.

L’esprit devient plus clair, à la fois plus disponible, plus réceptif et plus créatif.

Débarrassé, même ponctuellement de son brouhaha mental, le sujet prend du recul sur son expérience de vie et redécouvre cette dernière avec plus d’objectivité.

Ses capacités cognitives sont « dépolluées », aussi peut-il porter un regard panoramique sur sa situation et appréhender cette dernière sous un nouvel angle.

Il peut alors prendre des décisions adaptées à ses désirs en cohésion avec son identité profonde.

Une approche émotionnelle :

Libéré de ses pensées habituelles, il ouvre son champ de conscience et voit des opportunités là où il voyait des problèmes.

Il en ressent alors un grand soulagement émotionnel. Ses freins cognitifs et émotionnels se déverrouillant, de nouvelles pensées et de nouvelles émotions se substituent progressivement aux anciennes.

Il est plus enthousiaste et plus joyeux car il a pu faire le deuil d’une partie obsolète de son passé, de certains processus d’identification et de limitation, et il est porté par les émotions positives que génère en lui son projet.

Une approche corporelle :

Si toute séance de sophrologie commence par un travail corporel, c’est également sur la dimension physique qu’elle agit et qu’elle s’achève.

Le corps « engramme » les nouveaux ressentis émotionnels.

Chaque émotion se manifeste dans le corps car il y a un lien inaliénable entre l’état émotionnel d’un individu et son état physique.

Aussi, les émotions dites « positives » ont un impact positif sur le corps alors qu’auparavant, le sujet pouvait ressentir une boule au ventre (de colère ou de peur), une certaine lourdeur (liée à la culpabilité), une certaine chaleur au niveau du visage (liée à un sentiment de honte, par exemple…).

Là il peut ressentir, de la légèreté, de la force, du dynamisme etc… Bien sûr cela est spécifique à chacun.

Les tensions et le stress liés aux contrariétés, soucis, peurs, (etc…), laissent place à des sensations de bien-être et de décontraction.

De la préparation mentale à l’action réussie :

Tout ce qui précède permet de réaliser qu’une fois les freins levés, l’individu est prêt à agir.

Grâce à un suivi sophrologique, il s’est créé un état intérieur propice au changement.

Plus réceptif, plus disponible, plus créatif et plus centré, mais également dans un meilleur confort corporel et émotionnel, il peut alors contacter son potentiel et le développer.

En ayant pratiqué la sophrologie, il se met dans de meilleures dispositions et pouvez mettre en place les actions qui lui posaient problème par le passé.

Il devient plus facile, de réaliser un geste sportif complexe grâce à un meilleur conscience corporelle et à une attitude à la fois tonique et décontractée.

Il devient plus facile de progresser dans le domaine artistique, car les contrariétés bassement matérielles ont repris leur juste place et l’esprit est plus clair, mais aussi plus vif. De plus la sophrologie invitant à explorer sa propre imagination, l’artiste peut s’y aventurer à nouveau si celle-ci, à un moment, n’était plus accessible.

Il devient plus facile de nourrir des relations positives (qu’elles soient professionnelles et/ou personnelles), car l’image de soi a recouvré une dimension positive.

Il devient plus facile de résoudre des problèmes ou des équations, car l’esprit plus libre, permet une réflexion et une capacité d’analyse plus accrues.

 

En résumé la sophrologie propose une aide ponctuelle indiscutable lorsqu’il y a un blocage ou une limitation dans la progression d’un individu à quelque niveau que ce soit.

Toutefois, cette aide devient discutable, si le sujet attend de la magie et reste passif lors de son suivi.

La sophrologie propose, mais celui qui la pratique dispose. Il reste responsable de ses pensées, de ses paroles et de ses actes, puisque la sophrologie vise justement à responsabiliser, et autonomiser, à sortir de la victimisation pour devenir acteur, voire créateur de son expérience de vie.

Samantha Mercier

7 septembre 2016|