Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » Pourquoi l’EFDS devient l’école incontournable en sophrologie ?

Pourquoi l’EFDS devient l’école incontournable en sophrologie ?

Il n’est pas vraiment facile de trouver la bonne école de sophrologie pour se former au métier  » devenir sophrologue « , tant l’offre peut apparaître pléthorique à ceux qui veulent s’inscrire ! Pourtant, certaines écoles sont plébiscitées par ceux et celles qui ont suivi leur cursus. C’est le cas de l’EFDS qui a pour vocation de former les futurs praticiens à plusieurs spécialités : sophrologue, sophro-thérapeute, sophro-coach, relaxologue, somatothérapeute.

Un enseignement moderne et innovant

Contrairement aux reproches faits sur la formation à distance, l’enseignement mis en place par l’Ecole Française de Sophrothérapie se veut flexible, pratique et novateur. Le cursus alterne plusieurs séminaires pratiques présentiels et des cours théoriques à distance en classe virtuelle. L’EFDS a fait le choix d’exploiter les outils modernes autour d’une plateforme regroupant des cours, des salons de discussion, des visioconférences, etc.

Chaque futur praticien est encadré par un enseignant référent, qui est à sa disposition pour répondre à ses questions. Ainsi, l’enseignement se veut interactif et accessible à tous, quelles que soient la situation personnelle et professionnelle et la localisation géographique des inscrits. Chaque stagiaire peut apprendre à son rythme mais surtout plus vite en pratiquant régulièrement et avec assiduité grâce aux outils du e-learning. Exit les contraintes de lieu et de coûts (frais de déplacement et d’hébergement) ! Voir notre formation de sophrologie.

Des objectifs clairs et précis : la certification

L’EFDS propose en réalité une double certification. La première a trait au métier de relaxologue. Elle comporte 4 modules à la fin desquels le stagiaire est déjà en mesure de commencer à pratiquer. La seconde concerne le métier de sophrologue, impliquant 4 modules supplémentaires.

Le but de l’EFDS est de former des professionnels, susceptibles de débuter leur métier dès la validation de la formation. Celle-ci passe par un contrôle continu sous la forme d’écrits et d’oraux, le stage pratique de cas sur le terrain (prises en charge) et la rédaction d’un dossier d’une quarantaine de pages.

La sophrologie comme outil d’accompagnement au bien-être

L’EFDS met tout en œuvre pour le bien-être des élèves à travers l’enseignement des techniques d’écoute pour déterminer leurs objectifs et pour sonder leur degré de motivation. Ce bien-être passe aussi par le fait de favoriser l’harmonie entre le corps et l’esprit et de mieux intégrer le schéma corporel.

Autre enseignement : le principe d’adaptabilité, afin d’appréhender correctement toutes les situations auxquelles sont confrontés les sophrologues au cours de leur métier. Enfin, l’école met en place des moyens pour maintenir le respect de la notion de réalité objective de l’alliance sophronique, à travers le processus de supervision.

D’un point de vue conceptuel, l’EFDS s’inscrit dans la voie des écoles non caycédiennes. Outre la sophrologie, d’autres outils sont enseignés comme la PNL, l’hypnose ou encore le coaching.

Si vous souhaitez vous engager dans une formation pour devenir sophrologue à la fois sérieuse, innovante et ayant déjà séduit et reçu les éloges et les remerciements de nombre de nouveaux praticiens aujourd’hui, n’hésitez pas à nous contacter dès à présent.

Sébastien BORCHI
Directeur EFDS

5 février 2017|