La thérapie continue du professionnel de la relation d’aide et la supervision

La thérapie continue du professionnel de la relation d’aide et la supervision

La thérapie continue du professionnel de la relation d’aide et la supervision

Tous les métiers de la relation d’aide incluent la supervision qui consiste pour un thérapeute à réfléchir, avec un ou plusieurs autres thérapeutes, sur la manière d’exercer et de percevoir la pratique de son métier. La supervision est un outil incontournable qui vient prolonger en quelque sorte la formation.

Qu’est-ce que la supervision ?

La supervision est une étape de réflexion autour de sujets liés à la pratique des métiers de la relation d’aide. Autrement dit : la supervision est un mode d’accompagnement d’un professionnel par un pair qualifié. C’est une manière pour le thérapeute de prendre soin de lui, en s’épanchant par exemple auprès d’un pair sur l’impact émotionnel de séances aux évocations parfois compliquées à gérer. C’est aussi une manière de prendre soin de ses clients en s’interrogeant sur ses méthodes de travail et les possibilités d’évolution, afin de peaufiner les stratégies mises en place et les outils à exploiter.

Le code de déontologie

La supervision est soulignée par les codes de déontologie. Elle se présente comme un temps de formation professionnelle qui peut prendre la forme d’une séance individuelle ou d’une séance collective. Si la formation s’appuie sur des cas théoriques, la supervision repose elle sur des cas concrets, qui engagent directement la pratique professionnelle. Ainsi, le thérapeute est chapeauté par un superviseur, lui-même thérapeute disposant d’une expertise et de la distance nécessaire pour accompagner le supervisé dans son développement professionnel.

Superviser, c’est éclairer

Prendre en charge une relation d’aide n’est jamais évident. Il faut donc recevoir une formation à distance de qualité pour devenir un sophrothérapeute compétent. Et surtout il faut toujours s’inscrire dans un protocole de supervision, afin d’avoir un regard professionnel extérieur sur son travail. Les séances de supervision aident la personne supervisée à mettre de l’ordre dans ses pensées, dans ses émotions, dans ses ressentis et dans ses questionnements. Attention, il ne s’agit aucunement d’être contrôlé ou sous contrôle, mais d’être éclairé par une personne expérimentée à qui on a fait appel et qui est tenue au devoir de confidentialité.

Concrètement, la supervision permet aux thérapeutes d’améliorer et d’augmenter leurs aptitudes professionnelles, de déployer une meilleure compréhension et sensibilité vis-à-vis de leurs propres sentiments ou réactions. Cette méthodologie permet de favoriser la bonne interprétation des émotions des personnes aidées, et d’enrichir les connaissances pratiques et théoriques pour une meilleure pratique thérapeutique. Par exemple, la supervision décèle les obstacles associés à un événement de la vie personnelle du sophrologue ou du coach  pour mieux réactivé le souvenir des personnes qui consultent.