Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr

La pensée positive

La pensée positive est une attitude qui repose sur le principe selon lequel tout individu possède un riche potentiel qu’il doit apprendre à utiliser et à développer, à savoir penser positif.

La pensée positive est donc une attitude mentale qui admet dans l’esprit des pensées, des mots et des images qui sont conductrices de croissance pour aller vers un mieux-être.

C’est un choix de voir la réalité différemment. Il ne s’agit pas bien sûr de tomber dans une béatitude coupée de la réalité mais plutôt de dégager de chaque chose les aspects positifs qu’elle comporte :

Apprendre à analyser ce qui se présente à soi et en tirer une expérience, utiliser son énergie positivement pour trouver ses solutions, voir les échecs comme des étapes avant la réussite plutôt que comme des fins, dépasser les traumatismes et aller de l’avant, notamment en interrompant, par de multiples processus, les trajectoires négatives du cerveau.
Boris Cyrulnik –résilience.

Cela présuppose donc de penser différemment au quotidien en combattant la tendance à la dévalorisation de soi, à l’anxiété et au négativisme.

En quoi la sophrologie favorise-t-elle la pensée positive ?

La pensée positive est une manière d’appréhender les situations sous un angle différent qui nous donne la motivation d’avancer, de progresser.

Il ne s’agit pas d’une posture à maintenir coûte que coûte mais d’une démarche existentielle et intégrative, une recherche et une mobilisation des capacités réelles de chacun, vécues et ressenties physiologiquement et mentalement, en harmonie avec les valeurs individuelles profondes.

En offrant un espace d’expression « sans jugement », la sophrologie permet la nécessaire prise de distance sur une situation vécue. C’est à ce moment que le principe d’action positive entre en scène : il devient alors possible pour chacun de se reconnecter, de laisser émerger et de cultiver ses capacités et ressources, jusqu’ici oubliées ou occultés par les émotions, les messages contraignants, et les scénarios de vie. Elle permet de relativiser les situations au quotidien, voir les choses autrement, prendre du recul, agir, penser, envisager positif et vivre le moment présent pleinement.

La sophrologie permet de développer la pensée positive qui apparaît alors comme un des outils offrant  au sujet  la possibilité de rester connecté avec ses valeurs profondes y compris dans l’adversité.

Par un entraînement régulier, le sujet apprend à découvrir ce qu’il y a de positif dans son environnement, de vivre pleinement un événement, d’extraire le positif de toute situation ;

En associant la pensée positive, le relâchement musculaire et la respiration, la sophrologie apporte une aide précieuse et efficace de manière à faire communiquer au mieux le corps et l’esprit et atteindre son objectif.

Penser positivement est un apprentissage, c’est alors tout un schéma de pensée qu’il faut revisiter, le sophrologue accompagne le client vers celui-ci :

-en travaillant sur la libération de ses croyances limitantes pour pouvoir penser autrement.

En effet, en se libérant de ses croyances limitantes, qui influent directement sur le comportement, la performance et la communication, les croyances positives, aidantes émergent et il est alors plus facile d’accéder efficacement aux qualités et ressources de chacun qui se développent aisément.

–   en travaillant sur le « penser à soi », à l’instant présent, en étant à l’écoute de son corps et de ses émotions : s’exercer au lâcher-prise pour se déconnecter physiquement et psychologiquement, rechercher ce qu’il y a de bon pour soi dans son existence…positiver

« Continuer à faire ce que nous faisons, nous obtenons ce qu’on a toujours obtenu.

Pour obtenir quelque chose de différent, nous devons apprendre à faire différemment.

Mais comment peut-on faire différemment si nous pensons de la même manière ?

Il faut surtout commencer à apprendre à penser autrement pour changer les choses.

Thomas d’Ansembourg

C’est certain, la pensée positive tend à se transformer en actes. En s’exerçant régulièrement à la pensée positive, les conditions idéales du changement sont créés en améliorant sa vie, son bien-être car elle influe directement sur les humeurs, les peurs, la concentration, la confiance en soi et les performances favorisant ainsi l’atteinte d’objectifs personnels et professionnels.

La sophrologie accompagne entre autres, le sujet, quel que soit son objectif vers cette autonomie de pensée.

Corinne Leboeuf
Sophrologue et formatrice EFDS
www.efds-sophrologie.fr

1 mars 2018|