Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr

Notre mission : former des praticiens de terrain

L’EFDS a vocation à former de futurs praticiens prêts à exercer leur métier dès leur certification obtenue. Or, la relation d’aide nécessite d’emmagasiner une certaine expérience, d’où l’accent porté sur les situations de terrain rencontrées, les obstacles à surmonter et les stratégies à mettre en place.

L’étude de cas concrets et le stage pratique

Les formations EFDS sont composées de plusieurs modules d’enseignement. La plupart d’entre eux comportent une part dévolue à l’étude de cas concrets. L’objectif est double : mieux intégrer les concepts dispensés à travers des exemples précis et montrer aux stagiaires les mises en situation rencontrées sur le terrain. D’ailleurs, durant le cursus individuel ou collectif, l’apprenant parachève sa formation par un stage pratique. Ce dernier consiste à mener une prise en charge réelle sur une personne de son choix. Le futur praticien rédige alors un compte rendu synthétisant l’accompagnement opéré, rapport qui est inclus dans le dossier de certification. Pour nos équipes, il est essentiel que les stagiaires aillent à la rencontre de leur futur métier sur le terrain et acquièrent rapidement de l’expérience.

S’appuyer sur l’expérience du formateur référent

Pour devenir un praticien de terrain, l’expérience d’un formateur référent est centrale. Notez que celui-ci n’agit pas comme un « maître » de stage, ce terme impliquant une relation nimbée d’une certaine dose d’autonomie entre l’élève et son maître. Le terme de référent est plus approprié, intégrant l’idée d’un certain échange et réduisant l’inégalité des positions. Et de cet échange procède l’appréhension de la confrontation à la réalité de terrain par le biais des études de cas et des mises en situation. L’Ecole française de sophrothérapie est attentive à montrer au stagiaire la manière dont le processus de changement apporte l’aide et l’accompagnement désirés par le client. Et ce quelle que soit la discipline choisie pour le cursus : sophrologie, hypnose, coaching, somatothérapie, relaxologie, etc.

La supervision, cet espace d’expressions confidentiel

La supervision, accompagnement d’un professionnel par un pair qualifié, est une étape indissociable des thérapies brèves. Ainsi, le coach, le sophrologue ou le sophrothépareute est parfois en prise avec des cas sur le terrain pas toujours évidents à dénouer ou à apprivoiser. Les situations exposées par les clients peuvent être délicates ou entrées en résonnance avec certains ressentis du thérapeute susceptibles de le déstabiliser. La supervision s’invite comme un espace de libération de la parole. Le superviseur intervient pour désamorcer une situation conflictuelle et apporter un autre éclairage. Le thérapeute supervisé peut prendre le temps d’explorer les émotions et clarifier pensées, doutes et autres sentiments. Avant ce travail de suivi, l’EFDS prend soin de développer un module d’enseignement complet sur les thématiques de la relation thérapeutique, de l’anamnèse (recueil des informations relatives au passé du client) et de la prise en charge, afin que le futur praticien prenne conscience de ses responsabilités.

L’EFDS est donc vigilante à immerger rapidement le stagiaire dans ce qui sera son futur métier. Car seul le terrain et la supervision permettent d’acquérir l’expérience pour améliorer encore la qualité de ses prestations.

Sébastien BORCHI
Directeur EFDS

JE DEMANDE UN RENDEZ-VOUS D’ORIENTATION

Vous avez une question précise ou vous voulez plus de renseignements sur nos formations ? Contactez-nous au 01 79 75 84 84

Contacts
Devis Personnalisé
Brochures
2017-10-12T00:27:01+00:00 12 octobre 2017|Actualités, Articles, formation, information|0 Comments