Le sophrothérapeute : un sophrologue spécialisé

Qu’est-ce qu’un sophrothérapeute ? Est-ce encore un jargon pour hyper spécialiste de la relation d’aide ou un moyen de dissimuler un concept creux ? Non, le terme de sophrothérapeute définit le thérapeute qui enrichit ses connaissances en sophrologie par des connaissances en psychologie et en psychopathologie. Vous êtes intrigué. On vous en dit plus !

Sophrothérapie = sophrologie + psychologie

Le sophrothérapeute permet à ses clients à mieux de mieux se connaître par ses connaissances de la psychologie humaine et la maîtrise de techniques issues de la sophrologie, de la psychothérapie et de la psychanalyse. Il aide les personnes en demande à se libérer du carcan des traumatismes enfouis pour mieux se nourrir d’un bien-être intérieur.

L’Ecole française de sophrothérapie (EFDS) met en place un cursus de spécialisation en sophrothérapie après avoir suivi un cycle de formation en sophrologie. L’acquisition des bases et des fondamentaux de la psychologie humaine apporte indéniablement un complément, de nouvelles techniques dans la boite à outils thérapeutiques du sophrologue.

L’enseignement emprunte une approche holistique de la relation d’aide, tenant compte à la fois des dimensions physique, psychologique et existentielle de la personne. L’objectif du thérapeute : mobiliser les énergies internes et externes pour renouer avec l’harmonie entre l’esprit et le corps. Plusieurs outils sont donc mis à disposition : la sophrologie, la relaxation, la PNL, la thérapie de soutien, l’analyse transactionnelle, etc.

Les atouts d’un psychopraticien

La formation pour devenir psychothérapeute permet d’exercer en tant que psychopraticien en exploitant les apports et les vertus de la sophrologie durant les prises en charge thérapeutiques. Les acquis en matière de psychopathologie et en psychologie offrent une réelle capacité à réorienter par exemple la personne vers une prise en charge médicale.

Le sophrothérapeute est en mesure d’accompagner les clients en situation de détresse psychologique par le biais d’outils efficaces qui viennent compléter l’arsenal offert par la sophrologie. S’il le souhaite, le sophrothérapeute peut aller plus loin que le sophrologue dans la compréhension de la situation du client et dans l’aide à lui octroyer.

Le psychopraticien connaît les ressorts ayant causé des difficultés et saura mettre en place les outils et les exercices pour surmonter les obstacles qui se dressent et résoudre les problématiques qui se posent. S’il utilise la sophrologie, il compose ses séances de manière différente en répondant plus spécifiquement au profil de son client et à la nature de ses attentes.

Devenir sophrothérapeute avec l’EFDS

L’EFDS vous propose de vous former à l’art de la sophrothérapie via notre cursus individuel. Les cours se font par visioconférence et la base de données est accessible en ligne à tout moment pour adapter votre rythme de travail en fonction de vos disponibilités. La durée de la formation est de 12 mois, celle-ci s’achevant par la validation d’une certification (épreuves écrites et orales).

Si vous souhaitez compléter votre formation de sophrologue pour enrichir vos compétences, n’hésitez pas à nous contacter.

L’École Française De Sophrothérapie.
EFDS®, EFDP®, Caval-Connect EFDS®