Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » La thérapie avec le cheval

La thérapie avec le cheval

L’Ecole Française de Sophrothérapie propose la formation Caval-Connect qui s’appuie sur un médiateur : le cheval. Cette méthode de développement personnel combine l’intelligence émotionnelle innée de l’animal avec les apports de la sophrologie, du coaching et de la préparation. Caval-Connect s’adresse à plusieurs publics : les personnes en demande de relation d’aide, les cavaliers et les thérapeutes sensibles aux attraits de cette technique.

Une thérapie à médiation corporelle

Caval-Connect s’inscrit en tant que thérapie à médiation corporelle. Elle s’oriente en en effet plus vers le savoir-être que le savoir-faire. Son but : favoriser l’apprentissage et booster la performance équestre et individuelle dans le quotidien. Certains évoquent deux types de thérapies avec le cheval : l’équithérapie et l’hippothérapie. La première embrasse une approche plus psychique, le cheval est alors un véritable médiateur thérapeutique entre le client et le thérapeute. L’objectif est de travailler sur les aspects relationnel, psychomoteur et communicationnel pour parvenir à un vivre-mieux. La seconde place le mouvement du cheval au cœur de la relation d’aide.

Caval-Connect : méthode de coaching

Bien que l’hippothérapie possède une forme plus passive que l’équithérapie, elle s’adresse plutôt à des cavaliers qui ont l’ambition d’améliorer leur équilibre dans l’espace, de renforcer leur tonus musculaire ou de parfaire la maitrise de leur posture. Derrière ces exercices, il s’agit d’alléger les tensions pour les sportifs, en les aidant à lutter efficacement contre le stress négatif lié à divers paramètres comme la compétition, le résultat, la chute, la blessure, etc. Mais les deux thérapies à cheval ont pour dessein de faire évoluer chacun psychiquement et physiquement en fonction des objectifs fixés au préalable dans le cadre de la thérapie brève.

Le cheval lusitanien, ce précieux médiateur

Le cheval a un avantage évident dans la mise en place de la relation d’aide : il n’émet aucun jugement. Cette non intrusion favorise le lâcher-prise et la revalorisation de soi. C’est particulièrement prégnant avec le cheval lusitanien qui possède une sensibilité exacerbée. La méthode Caval-Connect fait donc logiquement appel à ses facultés pour mener à bien la relation d’aide. Sachez que le cheval lusitanien est très prisé pour plusieurs disciplines équestres à l’instar du dressage, des cascades et des spectacles. Sociable, agile, courageux et doux : tous ne tarissent pas d’éloges à son égard. Mais ce sont surtout des traits de caractère précieux en thérapie.

Redonner de l’élan

Les formateurs qui gèrent le pôle Caval-Connect de l’EFDS connaissent l’animal à travers leur expérience personnelle et par leur connaissance de l’éthologie de l’équidé. Ils savent exploiter les propriétés pour révéler les points de blocages délicats à identifier de prime abord. L’idée est de redonner confiance, d’impulser un mouvement nouveau afin que la personne trouve les ressources internes pour résoudre ses problèmes. A ce titre, le cheval doit être perçu comme un miroir grâce à sa sensibilité naturelle. Notez que les exercices n’impliquent aucunement de monter à cheval. Chacun est libre d’entrer en relation avec lui selon son désir.

Vous souhaitez en savoir plus sur les bienfaits de la thérapie avec le cheval ? Nous sommes à votre disposition, alors contactez-nous dès à présent !

Sébastien BORCHI
Directeur EFDS – Créateur de la méthode caval-connect

13 décembre 2017|