Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » 02 mars 2017 à Marseille : plus que quelques places pour devenir sophrologue

02 mars 2017 à Marseille : plus que quelques places pour devenir sophrologue

Si vous souhaitez devenir sophrologue en suivant une formation au sein d’une école plébiscitée par ses stagiaires, l’Ecole Française de Sophrothérapie vous donne rendez-vous dans quelques jours à Marseille ! N’attendez pas l’ouverture de notre session en septembre prochain et profitez dès à présent des quelques places encore disponibles pour la session qui s’ouvre au début du mois de mars, afin d’obtenir votre certification de sophrologue en octobre 2017 !

Sophrologue : un métier d’avenir

Les métiers axés autour de la relation d’aide (sophrologue, sophrothérapeute, sophro-coach, hypno-coach, relaxologue, somatothérapeute, etc.) connaissent un réel succès sur le marché de l’emploi. A l’heure où ce dernier est peu reluisant et au moment où de plus en plus de personnes souhaitent se faire aider ou accompagner, le thérapeute a toute sa place dans cette société qui oublie de prendre le temps, de respirer et de positiver.

A ce titre, les débouchés sont pluriels. Chaque stagiaire, à partir d’une formation commune, peut poursuivre un cheminement différent de son voisin. Un sophrologue peut parfaitement évoluer sous le statut de profession libérale (micro-entreprise par exemple) ou sous le statut de salarié dans la sphère privée comme dans la sphère publique, en association comme dans une maison de retraite, etc. D’autres statuts existent : portage salarial (travailleur indépendant étant salarié), EURL / SARL (travail à plusieurs en cabinet) et bénévolat (milieu associatif).

Selon ses spécialisations, le sophrologue s’occupe de différents publics (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, cadres, employés, sportifs, etc.) pour résoudre tout un éventail de problèmes : troubles du comportement, troubles du sommeil, dépendance, troubles alimentaires, déprime, phobies, traumatismes, etc. Enfin, il dispose d’une boite à outils pour mener à bien la relation d’aide, cette thérapie brève qui fixe un objectif à atteindre, une stratégie pour y parvenir et un délai pour obtenir le résultat escompté.

Une aventure professionnelle mais humaine

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à participer à cette formation afin de devenir un expert en relation d’aide. Certains assouvissent leur envie de changer de voie professionnelle en allant vers un métier plus en accord avec leurs principes de vie. D’autres saisissent cette opportunité pour étoffer leur outil de praticien en découvrant des techniques ou en approfondissant leurs connaissances théoriques.

Mais sachez qu’au-delà de la formation professionnelle, il s’agit aussi d’une aventure humaine pour aider l’autre, ce qui commence forcément par apprendre à mieux se comprendre soi-même. L’EFDS attache beaucoup d’importance au savoir-être, c’est-à-dire la façon dont le praticien doit se comporter face à l’autre. La relation d’aide et la démarche de se former se nourrissent donc de valeurs communes telles que la remise en question, la persévérance, la volonté de progresser, la curiosité, l’écoute ou encore l’échange.

Les formateurs de l’EFDS cherchent aussi à révéler l’identité du futur praticien qui sommeille en chacun de nous, pour le conduire vers un épanouissement professionnel. Cet accompagnement est unique et vrai. Il se veut volontairement dynamique pour repérer les failles et souligner les points forts du stagiaire, le tout dans un climat convivial et chaleureux, idéalement illustré à travers ce cursus collectif de Marseille.

Rejoignez notre formation en sophrologie dispensée à Marseille :

– du 02 au 05 mars 2017 : 4 jours de séminaire

– Suivi individuel, entrainement

– du 27 au 30 avril 2017 : 4 jours de séminaire 2

– Suivi individuel, entrainement

– du 29 juin au 02 juillet 2017 : 4 jours de séminaire 2

– Certification en Novembre

Sébastien BORCHI – directeur EFDS

 

21 février 2017|