Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » Sophrologie et perte de poids

Sophrologie et perte de poids

L’image qu’accordent nos sociétés modernes au corps est relativement importante. Cette image se télescope avec celle que nous renvoie le miroir. Cette confrontation d’images nécessite souvent de devoir se réconcilier avec son corps, en renouant le lien que l’on a perdu avec lui au fil du temps.

L’altération de ce lien provient souvent d’une histoire personnelle, voire de souffrances enfouies. Pour certains, le corps est alors le porte-voix, conscient ou non, de nos émotions.

Le poids est un paramètre prépondérant de l’image que nous renvoyons, et que nous renvoie le miroir. Pour maigrir, il existe des solutions plus ou moins adaptées en fonction des situations de chacun. Citons les régimes alimentaires, l’exercice physique, voire les interventions chirurgicales comme la pose d’un ballon gastrique par exemple.

Ces réponses concrètes seront d’autant plus efficaces, si la personne fait un travail de connexion entre son corps et son esprit. Elle doit se débarrasser des éléments négatifs qui accompagnent la démarche de perte du poids, comme la culpabilité, les complexes, ou encore la honte. La sophrologie intervient justement pour retrouver des sensations de plénitude, de relaxation, et d’harmonie. Le sophrologue met en place un protocole pour apaiser et faire disparaître les dualités qui contraignent le rapport corps/esprit.

Objectif de la sophrologie dans la perte de poids

Attention, il est évident que la sophrologie ne fait pas maigrir ^^ Le sophrologue va aider le client à mettre au jour ce dont il a besoin pour entamer ce processus de perte de poids (confiance, courage, motivation …), et/ou à mettre à jour la cause émotionnelle de cette prise de poids avec l’éventuel bénéfice secondaire inconscient qu’apporte ce surpoids.  C’est là-dessus que le praticien axera sont protocole de travail, toujours en collaboration et en accord avec le client, qui deviendra acteur de son changement.

Entamer un processus de perte de poids génère automatiquement du stress. Sa gestion passe par des exercices de détente et de pensée positive. La perte de poids correspond aussi à un changement de vie, ce qui inclut des nouvelles habitudes alimentaires, un autre regard de soi, et même de nouvelles activités physiques. Enfin, la sophrologie permet d’entretenir la motivation, se rapprochant ainsi du domaine du coaching mental. Pour élaborer le protocole, il est nécessaire de définir clairement son objectif.

L’idée principale est d’être à l’écoute de soi, de son corps, et de se redécouvrir, à travers la méthode de relaxation. Celle-ci s’appuie surtout sur des exercices de respiration, accompagnés de mouvements légers, et de séances de visualisation positive. Evidemment, la sophrologie doit être combinée avec un suivi nutritionnel pour obtenir les résultats escomptés, sans privation et sans culpabilité.

La sophrologie va aider la personne à se conditionner mentalement, pour parvenir à la modification de ses comportements. Dans le cadre de la perte de poids, il faut réapprendre à manger avec plaisir, faire face aux périodes de grignotages et de fringales, tout en décryptant les émotions qui nous assaillent dans ces moments de compulsion. La respiration est au cœur de la méthode pour prendre conscience de nos mauvaises habitudes alimentaires, et renouer avec la sensation de satiété. Par exemple, les exercices de visualisation sont utiles pour retrouver le goût des saveurs, des textures, et des arômes.

Afin de former au mieux les futurs sophrologues, l’Ecole Française de Sophrothérapie propose dans son cursus pédagogique d’appréhender cette problématique de la perte de poids

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les formations EFDS, ou si vous recherchez un sophrologue compétent dans votre région pour vous accompagner dans votre démarche de perte de poids, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Sébastien BORCHI, directeur EFDS

 

10 septembre 2016|