Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr

Savoir-être du praticien et Formation en relation d’aide EFDS

Le savoir-être du praticien EFDS :

Le savoir-être du praticien EFDS®. Parce qu’il est suivi par un interlocuteur privilégié en la personne de son formateur référent, le futur professionnel est guidé dans le développement de son identité de praticien.

En fonction de ses expériences professionnelles antérieures, de ce qui lui tient à cœur et du public auquel il compte s’adresser, il est important qu’il introduise des « mots clefs » dans sa communication.

Ces termes choisis, lui permettent d’attirer l’attention des gens qui seront sensibles à sa façon de pratiquer et à son discours.

Le futur praticien est accompagné et s’approprie un savoir-être et un savoir-faire en cohésion avec sa personnalité afin qu’il ne joue pas un rôle, mais qu’il puisse être lui-même dans ses accompagnements.

Ces notions de congruence et d’authenticité sont d’ailleurs chères à Carl Rogers, véritable pionnier, à son époque, par le fait d’envisager le suivi thérapeutique sous l’angle d’une relation d’égal à égal.

Le futur praticien fait son expérience auprès de son formateur référent, mais aussi auprès d’autres formateurs et d’autres élèves.

Les mises en situation sont nombreuses si tant est que l’élève est demandeur.

Jeux de rôle, études de cas, tout est mis en place pour que le praticien acquiert une méthode logique et soit à l’aise dans l’exercice de sa future profession.

La formation en relation d’aide du praticien EFDS :

Quel que soit le choix de la discipline qu’il exerce (hypnose, coaching, sophrologie, relation d’aide…), le praticien EFDS développe, au cours de sa formation, son identité professionnelle.

Il aborde, les fondements de la relation thérapeutique selon la vision du psychologue humaniste Carl Rogers.

Carl Rogers a introduit le terme de « client » dans la relation d’aide. Il l’a substitué à celui de « patient » qui renvoie à une notion de passivité et d’attente.

Cette vision de la relation d’aide met le client sur un pied d’égalité avec le praticien.

Le professionnel ne s’estime ni tout puissant, ni supérieur à son client et encore moins comme ayant les réponses à toutes ses questions.

Le praticien établit avec son client une relation de partenariat, afin que celui-ci soit co-opérant dans le processus thérapeutique.

Le déroulement de la prise en charge est alors dynamique de la part des deux protagonistes.

Ce type de relation facilite les prises de conscience et la proactivité du client. Il a pour effet de permettre au client d’identifier et de mettre en œuvre ses propres capacités et devient, par conséquent, plus vite autonome.

C’est pourquoi les prises en charge selon la méthodes EFDS s’inscrivent dans le cadre des thérapies brèves. Bien-sûr chaque formation a ses propres spécificités en termes d’outils.

La base de la formation en relation d’aide est commune aux cursus sophrothérapeute, hypnothérapeute, somatothérapeute et psychopraticien.

La supervision du praticien EFDS :

Le praticien peut solliciter pendant quelques temps après son installation, son formateur ou un autre membre de l’équipe pour superviser son travail avec ses premiers clients.

Il peut alors se sentir soutenu dans son installation et être rassuré quant à son expérience en solo.

L’adhésion à l’Académie des Praticiens EFDS® est un autre moyen pour garder le lien avec les formateurs et les autres élèves (anciens et actuels).

L’académie a pour objectif de proposer des séminaires de perfectionnement, des journées de supervision, et des remises à niveau.

Choisir EFDS, c’est choisir une vision, une méthodologie et une philosophie…

Au sein de l’école, vous avez le choix entre 6 pôles de formation :

Sophrologie

Hypnose

Coaching

Relation d’aide

Massage, Relaxation et Somatothérapie

Caval-connect® (préparation mentale du cavalier et coaching assisté par le cheval)

Si vous souhaitez franchir le cap, contactez-nous !

Samantha Mercier
Formatrice EFDS®

3 août 2018|