La relation d’aide et le développement personnel : des métiers d’avenir

La relation d’aide et le développement personnel : des métiers d’avenir

La relation d’aide et le développement personnel sont des domaines qui se structurent autour de la transformation de soi. Le thérapeute intervient auprès de son client pour l’aider à mettre en valeur son potentiel, à améliorer ses performances et sa qualité de vie et même à atteindre ses objectifs privés comme professionnels.

Avec les évolutions rapides qui dynamisent notre société à travers la mondialisation qui inquiète, la mobilité qui change les comportements et les cadres culturels qui s’effacent ou sont remis en cause, il est évident qu’être thérapeute spécialisé en relation d’aide et en développement personnel est une voie professionnelle d’avenir. Les gens ont besoin de repères face aux croyances qui limitent ou aux aspects pathologiques tels que le stress, la timidité ou le manque de confiance en soi. Le sophrothérapeute peut les y aider tout comme l’EFDS peut vous aider à devenir ce professionnel !

Des débouchés multiples : particuliers, entreprises, associations

Le développement personnel est en plein essor. Son public inclut aussi bien la sphère privée des particuliers que le monde professionnel des entreprises. Ainsi, le développement personnel s’illustre auprès d’un public de particuliers à travers la lecture d’ouvrages spécialisés, de stages, de séminaires ou d’ateliers. Le thérapeute propose divers exercices qui empruntent les effets à plusieurs domaines comme la sophrologie, le yoga ou encore la méditation.

Au niveau des entreprises, le thérapeute expert dans le développement personnel est en mesure d’agir via des prestations de conseils et autres programmes de formation. Le travail se déroule soit directement sur le site de la société, soit à l’extérieur par exemple au cours de séminaires team building. De nombreuses problématiques ou mises en situation sont abordées : augmenter ses performances au travail, améliorer la coopération avec ses collègues, savoir prendre la parole en public, apprendre à gérer ses émotions face à un stress. La boite à outils utilisée puise là encore dans divers domaines dont la sophrologie, le coaching ou la PNL.

Savoir dissocier relation d’aide et thérapie

La confusion vient généralement des techniques et des méthodes employées qui peuvent se ressembler entre d’une part la psychothérapie et d’autre part la sophrothérapie. Citons par exemple la PNL, le coaching, l’hypnose, etc. La grande différence est la finalité de la démarche. La thérapie est mise en place pour soigner une pathologie en lien avec le passé. La relation d’aide ou le développement personnel accompagne la personne qui a le désir d’améliorer certains pans de sa vie du quotidien.

Ainsi, cette distinction amène à un usage différent des mêmes outils et techniques. Dans le cadre d’une thérapie, il faut s’occuper des besoins de base (sécurité, estime de soi, appartenance), alors que dans le cadre du développement personnel, ce sont les besoins de développement qui compte, les développements de base étant déjà satisfaits normalement. Alors qu’en thérapie, il existe une symptomatologie, celle-ci n’est pas systématique en développement personnel qui est avant tout une démarche de mieux-être, de recherche d’un meilleur épanouissement voire de bonheur.

 

L’EFDS vous propose des cursus de formation pour savoir construite et diriger une relation d’aide ou un suivi en développement personnel. Des spécialités sont même déclinées afin de répondre à vos attentes en tant que futur professionnel prêt à exercer dès la certification obtenue !

Sébastien BORCHI – Directeur EFDS

 

 

By | 2017-06-05T19:03:12+00:00 juin 5th, 2017|Actualités, Articles, information|0 Comments