Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » Réinvestissez le corps en thérapie en devenant somatothérapeute.

Réinvestissez le corps en thérapie en devenant somatothérapeute.

Pourquoi réinvestir le corps en thérapie ?

Le cursus de somatothérapeute est né d’une réflexion après discussion avec des professionnel de thérapies manuelles.

En effet beaucoup d’esthéticiennes, de kinésithérapeutes, et d’ostéopathes ont constaté qu’en travaillant sur le corps, la langue des clients se déliait et les émotions se manifestaient.

Ce phénomène renforce l’idée selon laquelle le corps et l’esprit sont intimement liés et que nos blocages ou douleurs physiques ont souvent pour origine un blocage psychologique.

Croyances limitantes, émotions mal gérées, stress répétés ou cumulés verrouillent le corps parfois jusqu’à la pathologie.

N’avez-vous jamais entendu parler de « maladies psychosomatiques » ?

Malheureusement, beaucoup pensent qu’il s’agit de symptômes inventés ou de maladie illusoires.

Il n’en est rien.

Il paraitrait que les tensions du corps liées à des souffrances psychiques aient des effets dévastateurs sur l’organisme.

Notre corps s’affaiblirait et deviendrait plus sensible aux attaques virales et bactériennes.

Au-delà de cela, toute pathologie chronique, héréditaire, ou orpheline voit ses symptômes aggraver en cas de stress. Je parle ici du stress qui n’a pas été évacué dont les effets s’installent sur la durée.

De plus, ce stress altère les capacités physiques et mentales : mauvaise gestion de son schéma corporel, difficulté d’attention, de mémorisation et de réflexion.

Cela a pour effet d’augmenter les risques d’accidents de la vie mais aussi un manque d’objectivité qui entraine des prises de mauvaises décisions.

Agir sur la sphère psychique est bien sûr essentiel, cependant, le somatothérapeute, en aidant son client à se libérer de ses tensions physiques, le met dans un état de réceptivité et de disponibilité intellectuelle et émotionnelle.

Le somatothérapeute, un professionnel holistique.

Le somatothérapeute prend donc en considération l’ensemble de l’individu, c’est-à-dire qu’il l’écoute sur la plan mental, émotionnel et corporel.

Cette approche tri-dimensionnelle vise à mobiliser tous les canaux pour aller dans le sens des objectifs du client.

Le somatothérapeute sait créer un espace sécurisé dans lequel le client peut :

  • Verbaliser ses questions, ses doutes et ses tourments,
  • Raconter son histoire,
  • Laisser émerger ses émotions, et leur accorder de l’attention,
  • Se sentir entendu et considéré par son praticien,
  • Apprécier la chaleur du contact physique grâce aux bienfaits du massage,
  • Détendre son corps et apaiser son mental,
  • Comprendre et exprimer la nature de ses blocages,
  • Comprendre également le sens de ses symptômes,
  • Prendre du recul pour une meilleure analyse de ses difficultés,
  • Faire de nouveaux choix et prendre de nouvelles décisions pour accéder au changement qu’il désire,
  • Adapter ses stratégies et ses actions en fonction de ses objectifs,
  • Modifier sa posture, son rapport à son corps et par extension son langage non-verbal,
  • Réinvestir son corps et apprendre à l’écouter,
  • Et donc émettre de nouveaux signaux ayant une influence positive sur son rapport au monde extérieur,
  • Modifier son expérience de vie afin qu’elle corresponde plus à ses attentes,
  • Se ressourcer pour reprendre le cours de ses activités de manière plus adaptée…

Quelles différences majeures entre les autres praticiens de la relation d’aide et le somatothérapeute ?

Le somatothérapeute porte plusieurs casquettes.

En effet, il est à la fois un psychopraticien, un relaxologue et un masseur bien-être.

Il peut alors pratiquer des massages et de la relaxation simplement pour le bien-être, mais il peut également les inclure dans le processus thérapeutique.

Il est donc en mesure d’intégrer ou de ne pas intégrer le toucher « bien-être » dans la thérapie.

Il est important qu’il jauge les besoins de son client pour chronologiser ses interventions et articuler ses actions.

Grâce à sa qualité d’écoute et à son expertise du questionnement, il aide son client à déterminer des priorités.

Si chez certains, c’est grâce à la parole que le toucher devient possible, chez d’autres, c’est grâce au toucher que la parole se libère.

La philosophie du somatothérapeute :

Si ce praticien aide son client à comprendre le sens de ses symptômes, il évite de donner des recettes de cuisine trouvées dans la littérature.

Les ouvrages peuvent être une source d’inspiration, mais le somatothérapeute n’affirme jamais de choses concernant son client.

Il ne lui « implante » pas de nouvelles croyances mais l’aide à réfléchir sur ce qu’il vit et sur ce qu’il souhaite.

Il se refuse à toute interprétation arbitraire et à tout raccourci primaire du type : « ah bien si vous avez mal à la gorge c’est que vous avez quelque chose à dire qui ne veut pas sortir » ou encore, « si vous avez mal aux pieds c’est que vous ne savez pas sur quel pied danser ».

Parce qu’une fois qu’on lui dit ça, qu’en fait-il ?

D’autant que ces affirmations n’en disent pas plus sur la nature de ce qui « ne voudrait pas sortir » ou à quel sujet il ne « saurait pas sur quel pied danser ».

Le somatothérapeute n’impose pas son point de vue, il aide à comprendre, analyser, et modifier selon la réflexion du client lui-même et grâce à un questionnement aiguisé.

Devenir Somatothérapeute EFDS :

Si vous souhaitez plus d’information sur ce cursus, vous pouvez consulter notre site internet :

Découvrez le cursus

Ou joindre notre standard au 01 79 75 84 84, notre équipe se fera une joie de vous renseigner.

Samantha Mercier

JE DEMANDE UN RENDEZ-VOUS D’ORIENTATION

Vous avez une question précise ou vous voulez plus de renseignements sur nos formations ? Contactez-nous au 01 79 75 84 84

Contacts
Devis Personnalisé
Brochures
13 octobre 2017|