Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr

Comment devenir sophrologue ?

Comment devenir Sophrologue? Le métier de sophrologue connaît un réel engouement depuis quelques années comme la plupart des professions en lien avec la relation d’aide. Comment devenir sophrologue, c’est apprendre à agir sur le corps et sur l’esprit au cours d’une thérapie brève. Celle-ci s’articule sur plusieurs séances qui permettent aux personnes en demande d’accéder à un bien-être pour mieux mobiliser les énergies internes, résoudre les problématiques soulevées et atteindre les objectifs préalablement fixés. Il n’existe pas de diplôme d’état spécifique mais certaines formations sont reconnues par le registre des certifications professionnelles (RNCP niveau III). C’est le cas pour la formation de sophrologie de l’EFDS®.

Comment devenir sophrologue: Quelle formation?

Pour exercer la profession de sophrologue, vous avez tout intérêt à vous former. De nombreuses écoles existent et accueillent un large public, qu’il s’agisse de praticiens désireux de se spécialiser ou de particuliers en reconversion professionnelle. Peu importe l’âge, le diplôme ou l’expérience, puisque la pratique de la sophrologie en France n’est pas réglementée. Toutefois, la méfiance est de rigueur quand il s’agit de s’offrir une formation pour devenir sophrologue, le but étant d’éviter les impasses et les cursus de piètre qualité.

Rapidement se confronter à la pratique

Pour faire le bon choix d’école de sophrologie, certaines instances préconisent un minimum de 300 heures de formation réparties sur un ou deux ans. La pratique est aussi un élément central. Mieux vaut délaisser les formations à distance où le stagiaire, noyé dans la masse, est un numéro anonyme. Veillez à privilégier les formations qui proposent des séminaires présentiels sur plusieurs jours et des classes individuelles même virtuelles avec des formateurs référents à la fois eux-mêmes professionnels et accessibles.

Privilégier une formation en sophrologie certifiée RNCP

L’idéal est de choisir une formation en sophrologie inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Ce registre atteste d’un enseignement de qualité reconnu. N’hésitez pas non plus à aller à la rencontre des directeurs de formation, des anciens étudiants et des enseignants en exercice. C’est l’occasion d’observer leur sérieux et leur réactivité, et de cerner leur approche pédagogique. Pensez à parcourir leur site internet et éventuellement l’actualité de ces écoles sur les médias sociaux.

Comment devenir sophrologue: Quelles sont les compétences?

Etre sophrologue requiert avant tout une bonne qualité d’écoute ainsi qu’un intérêt pour les autres. Vous devez également vous inscrire dans une éthique automatiquement imposée par le métier de sophrologue sans jamais porter de jugement sur les propos tenus ou en respectant l’autre et la confidentialité des échanges. L’humilité est de rigueur : non, vous ne savez pas tout. La remise en question de la part du sophrologue doit être permanente sur son savoir-faire mais aussi sur son savoir-être. Enfin, le thérapeute ne remplace jamais l’avis d’un professionnel de santé ni n’interfère dans les traitements en cours d’un client.

En cabinet, en entreprise ou dans une association, l’exercice du métier de sophrologue offre de nombreuses opportunités de trouver sa voie professionnelle. Et les techniques de sophrologie acquises (relaxation, massage, hypnose, PNL, etc.) peuvent servir dans l’exercice d’autres professions comme en psychologie ou dans la santé (infirmière, sage-femme, etc.).

Si vous vous demandez comment devenir sophrologue, n’hésitez pas à contacter l’Ecole Française de Sophrothérapie qui propose plusieurs cursus adaptés au rythme et aux disponibilités de chacun.

Sébastien BORCHI

19 octobre 2018|