Ecole Française De Sophrothérapie | 01 79 75 84 84|contact@efds-sophrologie.fr
Accueil » La relation d’aide : focus sur le rôle du psycho-praticien !

Le métier de psycho-praticien et le principe de la relation d’aide

Désir de mettre à profit des valeurs personnelles en exerçant un métier plus conforme à vos attentes et à votre personnalité ? Envie de changer de voie professionnelle ? Avez-vous déjà entendu parler du rôle du psycho-praticien ? Sachez que l’Ecole Française de Développement Personnel met à votre disposition un cycle de formation pour apprendre le savoir-faire et le savoir-être afin de devenir un professionnel apte à piloter la relation d’aide dans le cadre d’un accompagnement psychologique.

Le psycho-praticien et la relation d’aide

La relation d’aide est une démarche thérapeutique, conceptualisée par le psychologue américain Carl Rogers. Elle met en exergue, non plus le principe de neutralité qui sied à une démarche en psychanalyse, mais l’outil de l’écoute active.

Celle-ci s’appuie sur un entretien non-directif, basé sur l’authenticité et la confiance. L’objectif est de montrer à la personne sollicitant le praticien qu’elle possède en elle la capacité à agir et à évoluer au mieux de ses aptitudes. Devenir psycho-praticien n’aboutit donc pas à la même pratique que devenir psychothérapeute.

Le psycho-praticien réalise un accompagnement psychologique avec cette personne pour régler un problème concret. Peu importe qu’il soit d’ordre physique, mental ou émotionnel (insomnie, angoisse, conflit, etc.). Le praticien fixe un objectif avec le client et lui propose dans un laps de temps, également établi au préalable, la stratégie pour parvenir à l’atteindre. Le but : faciliter le lâcher prise et mobiliser les énergies internes !

EFDP vous présente sa formation de psychopraticien

L’Ecole française de développement personnel a fait le choix d’adapter son offre pédagogique en étant attentif à la situation personnelle de chacun. Ainsi, il existe des cursus accélérés et des cursus plus classiques.

L’enseignement alterne entre les séminaires présentiels organisés dans les grandes villes françaises et les cours à distance en e-learning. Chaque stagiaire avance ainsi à son rythme et choisit en fonction de ses disponibilités.

Néanmoins, le futur praticien n’est pas lâché seul dans la nature. Un référent lui permet d’échanger régulièrement sur tous les éléments clés des cours et vérifie au passage le niveau de motivation de l’élève.

Ce métier nécessite certaines valeurs qui vont au-delà de la simple connaissance théorique ou même pratique. Empathie, écoute, ténacité, et éthique font partie du bagage du praticien. Il doit être capable de trouver la bonne distance entre la personne qui évoque devant lui ses problèmes et son propre ressenti face à cet accompagnement psychologique (processus de transfert par exemple).

Obtenir la certification

L’acquisition des connaissances théoriques et pratiques est répartie dans 10 modules. La formation psychopraticien enchaîne un cycle de base (initiation aux outils de PNL et de relaxation thérapeutique, à la psychologie, aux effets du stress sur le corps humain, à la prise en charge d’une relation d’aide, etc.) et un cycle de perfectionnement (psychologie de l’enfant, savoirs théoriques, outils du praticien, etc.).

A la fin de la formation, l’EFDS propose une certification. Pour valider celle-ci, le futur praticien doit franchir plusieurs étapes : 10 tests écrits et 3 tests oraux (contrôle continu), évaluation du référent et rédaction d’un dossier lié aux stages pratiques effectués sur le terrain.

Si vous êtes intéressé par cette formation de pychopraticien, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir tous les renseignements nécessaires à votre inscription !

22 janvier 2017|