Le télétravail…une obligation  La formation à distance, depuis longtemps… notre profession !

Le télétravail…une obligation La formation à distance, depuis longtemps… notre profession !

Le télétravail…une obligation

La formation à distance, depuis longtemps… notre profession !

 

 

En ces jours de confinement durant lesquels les gens sont appelés à se tourner vers les télétravail et les organismes de formation à modifier leurs programmes pour les adapter au format à distance, l’EFDS prend donc la place du précurseur! Une école qui base tout son fonctionnement sur des accompagnements personnalisés grâce à une équipe de 4 formateurs dédiés à cet accompagnement ; mais également grâce à une plate-forme interactive dernière génération qui permet la combinaison idéale entre travail en autonomie assistée et travail direct avec un formateur.

La formation à distance, un terme qui fait peur!

 

Jusqu’à présent ce type de formation ne nécessitant pas de déplacements réguliers dans un centre de formation physique était clairement décrié par certains.
Le contexte sanitaire actuel permet donc de faire évoluer les façons de penser et de prendre conscience de l’intérêt et de la richesse d’une telle pratique.
Au delà de l’aspect financier et écologique (pas de transports, pas de frais d’héberbement ni de restauration,…), la formation à distance permet une libre organisation personnelle et facilite donc la consciliation entre vie de famille et volonté de se former vers un métier plus épanouissant.
De plus, l’EFDS a construit un mode de fonctionnement qui permet l’alternance entre travail sur la plate-forme interactive contenant des vidéos, des audios, des contenus théoriques, des quizz, etc…
Et la mise en place de cours en visio-conférence en petits groupes de 2 à 6 personnes maximums et de cours particuliers également. Permettant l’échange direct avec le formateur et la mise en pratique optimisée par le retour du professionnel.
Ces cours ont lieu de 8h à 21h suivant les jours et sont libres d’inscription. C’est à dire qu’ils ne sont pas imposés mais c’est l’élève qui choisi le créneau qui convient à sa disponibilité et son avancée dans la formation.

La sophrologie : une pratique sans aucun contact physique

 

Si l’on prend en compte le fait que la pratique de la sophrologie ne nécessite aucun contact physique réel, la formation dans cette discipline peut donc tout à fait se faire à distance dans des conditions au moins aussi bonnes qu’en présentiel.

 

Elle a même des avantages que ne possède pas le présentiel :

 

  • les formations en présentiel sont généralement avec des groupes de plus de 20 personnes et rendent donc difficile la mise en pratique individuel et donc l’apprentissage par l’expérimentation. Ce qui n’est pas le cas du format à distance de l’EFDS.
  • Les jours de présentiel sont programmés très longtemps à l’avance et nécessite donc une organisation rigide pour la mise à disposition de l’élève. A l’EFDS, c’est vous qui choisissez le créneau qui vous convient et qui le réservez sur l’agenda du formateur directement. Facilité et adaptabilité !

 

 

En résumé, si le contexte sanitaire n’est pas glorieux, en tant que sophrologues nous nous devons d’en tirer le positif! Ce positif c’est la prise de conscience de l’intérêt de la formation à distance et de sa richesse au moins équivalente à celle en présentiel. La nouvelle technologie est un allié à l’apprentissage qui permet de révolutionner notre mode de fonctionnement pour l’adapter encore plus facilement à notre quotidien.

Qu’on se le dise! 🙂

 

Mathieu GUELOU