Devenir sophrologue en 2019 : c’est possible !

Vous vous demandez si le métier de sophrologue en 2019 continue d’être porteur professionnellement. L’Ecole française de sophrothérapie vous répond avec un grand OUI. De manière plus globale, les métiers de la relation d’aide comme la sophrologie, le coaching ou l’hypnothérapie sont sollicités. Résultat : les débouchés existent à condition d’être bien formé. Vous désirez en savoir plus ? C’est parti.

Le bien-être et le lâche-prise comme horizon

La sophrologie est à l’origine une réelle philosophie de vie. Elle séduit aussi bien les praticiens que les particuliers par son aspect combinant techniques et échanges. Accessible aux stagiaires motivés, la sophrologie place le bien-être au cœur de son action. Le sophrologue cherche donc à résoudre les problèmes en guidant les personnes vers un lâcher prise qui va leur permettre de mobiliser des énergies internes enfouies pour passer les obstacles. Car le sophrologue est le praticien qui débloque les freins et dénoue les brides qui nous entravent.

Etre sophrologue : conjuguer savoir-faire et savoir-être

En France, le métier de sophrologue n’est pas réglementé. Autrement dit : tout le monde peut se prétendre sophrologue. Mais la relation d’aide réclame à la fois un savoir-faire et un savoir-être. Se former à la sophrologie apparaît indispensable pour pouvoir exercer correctement ce métier. Le savoir-faire réunit les techniques thérapeutiques à appliquer notamment au cours de petits exercices que la personne pourra elle-même dupliquer en dehors du cadre de la relation d’aide. Le savoir-être repose sur un positionnement éthique sans faille, autour d’une remise en question permanente, toujours dans le but de progresser.

Savoir choisir votre école de sophrologie

Comment faire alors pour se former au métier de sophrologue si cette profession n’est pas réglementée ? Vous pouvez vous inscrire à des formations en sophrologie dans des instituts qui en prodiguent. Cela signifie qu’il faudra soigneusement sélectionner votre école en prenant contact avec la direction, les formateurs et les anciens élèves. L’EFDS prône la transparence avec le respect de sa charte de déontologie qui engage ses membres dans le fondement éthique de leur pratique. Surtout, notre formation pour devenir sophrologue est certifiée au répertoire national des certifications professionnelles, gage de sérieux mais aussi label intéressant au moment de lancer votre projet professionnel.

Formation sophrologie : ce que propose l’EFDS

L’EFDS propose deux cursus pour vous former à la sophrologie. Le cursus individuel est basé sur un travail à distance. Le stagiaire accède à une plateforme en ligne où sont stockées toutes les ressources nécessaires. Il bénéficie ainsi d’une grande flexibilité de travail pour avancer à son rythme selon ses disponibilités. La formation comporte des cours en visioconférence avec un formateur référent d’une heure. L’autre cursus est dit collectif car il inclut en plus des séminaires présentiels tout au long de la formation. C’est l’occasion de rencontrer d’autres stagiaires et de se confronter aux exercices pratiques de terrain et autres cas d’études. Les deux options débouchent sur la validation de la certification à travers une série d’épreuves mixant contrôle continu et présentation de dossier devant un jury.

 

Retrouvez toutes les informations des divers cursus sur notre site, notamment les prochaines dates de nos sessions pour devenir sophrologue en 2019.