Réussir son installation de sophrologue ? C’est possible avec une solide formation !

Accueil » Réussir son installation de sophrologue ? C’est possible avec une solide formation !
Réussir son installation de sophrologue ? C’est possible avec une solide formation !

Réussir son installation de sophrologue ? C’est possible avec une solide formation !

Se former en sophrologie est évidemment la base pour se lancer dans l’exercice du métier. Mieux, la formation est indissociable de la réussite de son activité de sophrologue. C’est pourquoi, le cursus mis en place par l’Ecole française de sophrothérapie (EFDS) comporte un module spécifique d’aide à l’installation. On vous explique.

S’installer en tant que sophrologue

Ouvrir un cabinet en sophrologie constitue une des options qui s’offre aux stagiaires ayant validé leur certification. Pour s’épanouir dans ce métier, il est indispensable d’en posséder le savoir-faire et le savoir-être. Mais ce n’est pas tout. Développer une activité en tant que professionnel indépendant nécessite d’adopter une stratégie vertueuse, entre démarchages, respects des normes administratives, comptabilité et actions de promotion. Certes, ce n’est pas la partie la plus engageante au moment de s’inscrire à une formation en ligne de sophrologie. Toutefois, ce sont des éléments dont il faut tenir compte, l’idée étant de créer une activité valorisante humainement et professionnellement, et aussi pérenne financièrement.

L’installation en cabinet de sophrologie : les questions préalables

Si vous vous formez à la sophrologie avec l’EFDS, certaines questions préalables sont déjà mises sur la table au moment de votre inscription. Quelles sont vos motivations pour devenir sophrologue ? Sous quel statut envisagez-vous votre activité (salariat, indépendant, privé, associatif, etc.) ? En termes de compétences, notre formation s’occupe de tout, en vous confrontant aussi bien à la réalité du métier (études de cas, situations lors des séminaires présentiels, etc.) qu’à la réalité du professionnel (règles d’éthique, supervision, etc.). Enfin, la question de la vie privée doit être prise en considération dans votre réflexion. Elle peut simplement se traduire ainsi : la vie personnelle est-elle en adéquation avec vos objectifs personnels ?

Les étapes pour s’installer en tant que sophrologue

Le futur sophrologue n’arrive pas dans un désert et d’autres thérapeutes peuvent déjà être implantés sur le secteur géographique visé. Il faut donc penser à vous différencier et à comparer les tarifs, les offres et les services déjà présents sur le marché. L’idée est de proposer peut-être autre chose, autrement, d’où l’intérêt de devenir un sophrologue spécialisé en hypnose, en relaxation ou en coaching. L’emplacement du cabinet de sophrologie est déterminant pour être attractif (parking, desserte en transports publics, à domicile ou par un local professionnel, etc.). Enfin, impossible de passer à côté d’un business plan pour obtenir des aides ou des financements pour l’achat de matériels par exemple.

Les démarches administratives et la communication

Se lancer en tant que sophrologue professionnel, c’est aussi choisir sous quel statut évoluer. SA, EURL, SARL, micro-entreprise : se renseigner à l’avance permet de faire le meilleur choix. En fonction de la décision, il faut alors rédiger les statuts, procéder au dépôt de capital, contacter le centre des formalités des entreprises (CFE) ou encore obtenir vos numéros d’identification. Enfin, un sophrologue n’attend pas que ses clients poussent la porte de son cabinet. Pour se faire connaître, plusieurs leviers doivent être simultanément actionnés : visibilité sur internet, organisation de portes ouvertes, participation à des événements en lien avec la sophrologie, collaboration avec d’autres prestataires, etc.

 

Face à toutes ces étapes à franchir, pas de panique ! Les formateurs de l’EFDS, déjà passés par là, restent à votre disposition pour vous aiguiller. Notre message est simple : veillez déjà, pendant votre formation en ligne à la sophrologie, à anticiper le lancement de votre activité. Le but : être pleinement opérationnel dès la certification décrochée et ainsi avoir un rapide retour sur investissement.